Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Roland Francart

Depuis 32 ans (1985), le Centre Religieux d’Infos & d’Analyse de la BD (CRIABD) constitue un jury pour attribuer des Prix récompensant les meilleures BD parues l’année précédente. Cette année quatre albums ont retenu toute l’attention d’un jury de 10 membres, réunis le mercredi 22 février 2017.

Les 4 prix Gabriel seront remis le samedi 18 mars à 10 h au siège social du CRIABD, 31 rue Maurice Liétart (rez-de-chaussée), 1150 Bruxelles (M° Montgomery, derrière le Collège St Michel) dans le cadre de la 32e Assemblée Générale du CRIABD.

 

 

Prix européen Gabriel 2017

Prix européen Gabriel 2017

Le Prix européen Gabriel 2017 de la BD chrétienne a été attribué à « Un bruit étrange et beau », éditions Rue de Sèvres, texte et dessin de Zep. Le papa de Titeuf signe ici sur le même mode réaliste qu’avec « Une histoire d’hommes », chez le même éditeur, dans une élégante bichromie, une singulière et belle histoire de quête existentielle en lisière de la foi religieuse. Ce voyage au pays du silence est celle d’un Chartreux de Valsainte (Suisse), contraint d’aller à Paris pour recevoir un héritage. Rencontre du bruit, de la modernité, d’une femme. Après chaque sortie d’un album de Titeuf, Zep allait se ressourcer dans un monastère ! Il nous livre ici son expérience spirituelle.

Prix Gabriel Coup de Cœur 2017

Prix Gabriel Coup de Cœur 2017

« Les Larmes d’Esther », éditions Bayard BD, texte et dessin de Robin (Pascal Gindre), dont le précédent roman graphique sur St François d’Assise « Poverello » avait été primé par les jurys de BD chrétienne à Bruxelles et Angoulême, est une fiction du temps de Jésus. Une manière de parler de l’évangile sans braquer la caméra sur Jésus. Avec beaucoup de pudeur et de tendresse, il pleut et on pleure dans cette BD, avec les marginaux et les lépreux. Le jury du CRIABD lui attribue le Prix Gabriel Coup de Cœur 2017.

Prix Gabriel Jeunesse 2017

Prix Gabriel Jeunesse 2017

« Au Matin du Troisième Jour, Auguste et Romulus », éditions Mame, dessin et couleurs d’Etienne Jung, scénario de Laurent Bidot, raconte comment deux soldats romains préposés à la garde du tombeau de Jésus, ne veulent pas être manipulés par les pharisiens qui disent que les disciples ont enlevé le corps. Ils sont chassés de l’armée, mais Auguste sera réintégré tandis que Romulus suivra les disciples jusqu’en Galilée. Le jury du CRIABD lui attribue le Prix Gabriel Jeunesse 2017.

Prix Gabriel Valeurs Humaines 2017

Prix Gabriel Valeurs Humaines 2017

« Gandhi, ma vie est mon message », éditions 21 g, collection Destins d’Histoire, scénarisé par Jason Quinn, dessiné par l’indien Sachin Nagar, déjà dessinateur pour Mère Teresa de Calcutta, Au nom des plus pauvres parmi les pauvres, en 2014, chez le même éditeur, Prix de la BD chrétienne à Angoulême en 2016. Edition originale en anglais en 2014 par Campfire Graphic Novel, Penguin Random House à New York. Le jury du CRIABD lui attribue le Prix Gabriel Valeurs Humaines 2017.

Biblio des auteurs primés (prix 2017)

Zep (Philippe Chappuis) 1967, suisse, né à Genève, se passionne pour le groupe rock Led Zeppelin. Il crée un premier fanzine qu’il nomme Zep et qu’il prendra comme pseudo. Premiers dessins dans Le Courrier de Genève, dans Virus, dans Femmes d’Aujourd’hui avec le personnage de Victor, dans Spirou (à 17 ans), dans Sauve qui peut avec Titeuf que Glénat publiera à partir de 1993 et dans le mensuel Tchô en 1998. Titeuf aura un succès à la TV et au cinéma (2011) et le tirage de chaque album dépasse le million d’exemplaires (16 millions au total en 25 langues). Dans un journal paroissial il crée Calin et Labelle, édité par le BD Club de Genève en 1995. Citons rapidement Les filles électriques (Dupuis 1997), Sales petits contes avec Yann (Dupuis 1998), Le Miracle de la vie (Glénat 1998), L’enfer des concerts (Glénat 1999), Le Guide du zizi sexuel avec sa compagne Hélène Bruller (Glénat 2001), Happy Sex (Delcourt 2009), Happy Rock (Delcourt 2010) et Happy Parents (Delcourt 2014). Avec Tebo, il scénarise 6 tomes de Capitaine Biceps (Glénat 2004-2014) puis, toujours avec Tebo, un ouvrage didactique Comment dessiner ? (Glénat 2008). Avec Stan et Vince, 6 tomes des Chronokids (Glénat 2008-2014). Avec Trondheim et Bertail, 3 tomes d’Infinity 8 (Rue de Sèvres 2016). Il s’engage pour diverses causes humanitaires dont Handicap International. Il a reçu les grands prix des Festivals de Solliès-Ville en 2000, d’Angoulême en 2004 et de la Fondation pour Genève en 2009 pour l’ensemble de son œuvre. En 2013, il prend un style réaliste pour Une histoire d’hommes chez l’éditeur Rue de Sèvres (Ecole des Loisirs). Il continue suir cette lancée avec Un bruit étrange et beau (2016), prix européen Gabriel du Jury du CRIABD, histoire fictive d’un chartreux qui est confronté au bruit et à la ville. Zep se permet de parler spiritualité, lui qui allait prendre le silence d’un monastère après chaque parution d’un album de Titeuf. Cette unique BD chrétienne de Zep sera-t-elle diffusée chez les libraires religieux et traduites ?

 

Robin (Pascal Gindre), 1969, français, dessine depuis qu’il est tout petit. Directeur artistique chez Bayard Presse. Il a illustré de nombreux livres pour différents éditeurs (Bayard, Nathan, Gallimard ou Actes Sud, pour la série A petits pas et Zoé Calamité). A son actif, 4 albums : Hommage à Popeye, éditions Charrette 2010, Le fils de Rembrandt, éditions Sarbacane 2010, Poverello (St François d’Assise), Bayard 2014 (Prix de la BD chrétienne à Bruxelles et à Angoulême 2015) et Les Larmes d’Esther, Bayard 2016 (Prix de la BD chrétienne à Angoulême 2017 et coup de cœur Gabriel à Bruxelles 2017). À bientôt 40 ans, il n’a pas perdu la fraîcheur de son trait : le dessin reste pour lui un grand plaisir qu’il sait faire partager à ses lecteurs. Il vit dans l’Essonne.

 

Laurent Bidot, 1967, français, étudie le dessin et le graphisme à l'académie Julian puis à l'École Supérieure d'Arts Graphiques de Paris. À l'issue de ses études il travaille pendant 10 ans dans la communication. Sa première bande dessinée, Padre Pio, paraît en 2000 au Triomphe. Il illustre la réédition des romans de la série Langelot puis entre aux éditions Glénat avec la publication de L'Histoire de la Grande Chartreuse (2001). Chez cet éditeur, il scénarise et dessine les quatre volumes de la série Le Linceul (2003-2006) puis un one-shot sur L'histoire du Mont-Saint-Michel (2007, Mention Spéciale du Prix Gabriel 2008). Cet album achevé, il écrit une série ésotérique en deux tomes, L’Éternel. En 2010, il signe avec la scénariste Vivianne Perret un one-shot historique sur les premières ascensions du Mont-Blanc. Puis en 2011 c'est seul qu'il publie, toujours chez Glénat, un album autour des alignements de Carnac. Avec Didier Convard, deux albums Paradoxes en 2013 et 2014. Il scénarise 3 albums sur Le Gouffre de Padirac avec Lucien Rollin au dessin en 2014-2016. Chez Artège, il co-scénarise avec Hugo Hallé, dessins de Thibaut Nève, L’Histoire des Bénédictins en 2015. Trois albums paraissent sous sa signature en 2016 : J’y crois pas, tribulation d’une brebis égarée (réflexion d’un jeune sur le Credo), chez Mame, Le secret de la chartreuse (la liqueur), de retour chez Glénat, et le premier tome des aventures d’Auguste et Romulus, deux soldats romains du temps de Jésus, Au matin du troisième jour, Mame, qui reçoit le prix Jeunesse Gabriel 2017. Il commence le dessin d'un nouvel album sobrement intitulée Le Pape. Un titre provisoire. Le scénario est d'Arnaud Delalande, romancier de grand talent (Le piège de Dante, Notre-Dame sous la Terre, Les fables de sang, etc.) et scénariste de bande dessinée (Aliénor, Codex Sinaïticus, Le dernier Cathare, etc.), qui vient de participer à la création et à l'écriture d'un opéra, "enchanteur" selon La Croix, sur Little Nemo, le personnage de bande dessinée inventé par Windsor McCay. Cette biographie du pape François se fait aux éditions Les Arènes avec la collaboration du réalisateur et historien spécialiste des religions Yvon Bertorello.

 

Etienne Jung, 1964, français, naissance à Wissembourg (Bas-Rhin). Il étudie aux Arts Décos de Strasbourg., et se spécialise dans l'illustration, dans l'atelier dirigé par Claude Lapointe. Très présent dans la presse jeunesse, Étienne est l'auteur de dessins et planches parus dans des titres de Bayard Presse (Grain de soleil, Astrapi, Youpi), Fleurus Presse (Fripounet, Perlin, Terres lointaines), Averbode (Dauphin, Tremplin). On le retrouve aussi dans Lanfeust Mag et Tournesol : 10 pages reprises sous le titre La Bible, son origine, dans La Bible en BD, d’André LeBlanc et Iva Hoth, 252 pages aux éditions LLB. Étienne a également illustré des ouvrages parascolaires pour Belin et Hatier, et dessiné Au pays de Trémal, la douleur chez l'enfant (scénario de Jean-Louis Fonteneau) pour les Éditions Narratives. En 2003, parution dans la collection Les 3 Masques du premier volume de Gargouilles, réalisé en couleurs directes sous le nom de J.Etienne, sur un scénario de Denis-Pierre Filippi. Pour cette BD, il a reçu à Bruxelles le Prix St Michel premier album. Il passera ensuite le pinceau à Silvio Camboni pour la suite. Il travaille pour Bayard Presse en 1994 avec une Jeanne d’Arc de 16 pages sur scénario de Fonteneau,  reprise en 1999 et 2012 dans la collection Chercheurs de Dieu n° 9. Pour les éditions Altiora Averbode, il illustre Aventures au pays des invits ainsi qu’un album intitulé J'ai ma place en classe !, une BD d'éducation sociale à la citoyenneté. De 2006 à 2011, 3 albums de la série Brüssli toujours sous le nom de J.Etienne, écrite par Fonteneau. Se sentant à l'écart des autres enfants, Brüssli décide de partir à l'aventure pour trouver le secret de ses origines...mais il n'a pas choisi le chemin le plus paisible pour devenir le héros de ses rêves, le Grand Brüssli, le Conquérant... A-t-il participé à la saga du Château des Etoiles d’Alex Alice chez l’éditeur Rue des Sèvres ? En 2017 il reçoit le Prix Jeunesse Gabriel pour Les Aventures d’Auguste et Romulus, tome 1 Au matin du 3ème jour, édité chez Mame sur un scénario de Laurent Bidot.