Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Roland Francart

EXPO JACOBS ET SON TEMPS (1904-1987)

A la fin de sa vie, Jacobs rédige une autobiographie et l'intitule "Un Opéra de Papier," sous-titrée "Les Mémoires de
Blake et Mortimer", parue chez Gallimard. Pour lui, elle représente « quelques souvenirs épars d'un ex-baryton... »,
termes repris sur l'album qu'il off re à Viviane Quittelier pour la Noël de 1981.

Viviane était alors devenue sa petite-fille par alliance, depuis son mariage avec Jeanne Quittelier en 1974.
Viviane Quittelier, nouvelle Présidente du CRIABD, est en train d'écrire un essai biographique sur Edgar P.
Jacobs, un livre authentique plein de témoignages, reposant aussi sur des documents, des photographies et
des croquis inédits. Un livre qui devrait paraître bientôt..

L'exposition, intitulée "Edgar. P. Jacobs et son temps "(1904-1987), entièrement réalisée par Viviane Quittelier, présente une partie de ces documents inédits, provenant de sa collection privée.

Viviane a grandi dans l'univers de Jacobs, un univers réel d'aventures et d'invitations au rêve et à l'évasion, très
proche de l'ambiance présente dans les aventures de Blake et Mortimer. Si elle a logé de nombreuses fois au « Bois
des Pauvres », dans la dernière résidence d'Edgar P. Jacobs, sa famille connaissait le père de Blake et Mortimer de
longue date.
Jeanne Faignart, sa grand-mère paternelle, se souvenait du petit pêcheur hollandais au Cirque Royal en 1911 et du
diseur de bonne aventure en 1912. Edgard Jacobs avait 7 ans, il montait sur les planches et se faisait déjà
remarquer par son talent...
Edgard se déplaçait à pied, tandis qu'Henri Quittelier, le grand-père paternel de Viviane, chevauchait un vélo neuf.
L'un était timide, l'autre pas.

En 1919, les deux rivaux côtoyaient déjà les mêmes jolies f illes...
René Quittelier, le père de Viviane, faisait se profession de foi en mai 1942. Lors du cocktail, Jeanne, sa mère, lui
présentait un des invités, un certain Edgar Jacobs, chanteur et illustrateur du journal " Bravo !"

En 1946, dès les premières ébauches de l'Espadori, René commençait à collaborer avec le père de Blake et Mortimer et a poursuivi sa tâche jusqu'au bout, soit pendant un peu plus de 40 ans. Son ami dévoué deviendra son beau-f ils et son légataire universel.
L'exposition montre un aspect inconnu chez Jacobs, un E.P.Jacobs en famille, parmi les siens et cette influence dans son œuvre. A voir...




Présentée pour Ici première fois au Festival BD de Contern au Grand-Duché de Luxembourg en juillet 2005,
l'exposition « Jacobs et son temps » connut un grand succès au Festival BD de Solliès-Ville en Provence les 26, 27
et 28 août 2005 (voir www.festivalbd.com), à Moredsous, à l'école abbatiale, le 25 septembre 2005, au Festival BD
de Illzach en Alsace les 11, 12, 13 novembre 2005, au Festival BD de Hornu (Mons) les 18 et 19 mars 2006 et aux
Instituts St-Luc à Ixelles du 20 au 30 mars 2006.
A Koekelberg, elle est présentée dans le cadre du Festival de BD chrétienne où seront exposées aussi toutes les
BD récentes sur la Bible et les biographies religieuses, dans le cadre du Festival BD de Ganshoren (chapiteau au
pied de la Basilique), le dimanche 21 mai de 11 à 18 h.
Viviane Quittelier fera une conférence à 15.30 h dans le local du CRIABD (au-dessus de Ici porte n' 8).


Contact : Centre Religieux d'Infos & d'Analyse de la BD (CRIABD asbl), 1 Parvis de la Basilique,
1083 Bruxelles, 02/738.08.65 & 0478/26.97.28, roland.f rancart@-jesuites.be


Commenter cet article