Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Roland Francart

LES 20 ANS DU PRIX INTERNATIONAL

DE LA BD CHRÉTIENNE FRANCOPHONE

A l’issue de la première expo du Centre Religieux d’Info et d’Analyse de la BD (CRIABD asbl) à l’Abbaye de Maredsous, le 8 septembre 1985, le premier Prix pour une BD chrétienne a été décerné par un Jury, et bien sûr c’était Don Bosco et Jijé (Joseph Gillain 1914-1980) qui furent à l’honneur.
L’année suivante, à Louvain-la-Neuve, c’est Mère Térésa et Noëlle Herrenschmidt qui furent primés.
En 1987, pour la première présence chrétienne d’envergure au 14ème Festival BD d’Angoulême (ouverture de la Cathédrale), le Prix récompensa Raoul Follereau et Bruno Le Sourd, tandis qu’à Soignies, à la Biennale de la BD chrétienne, c’est l’Evangile (La Passion de Jésus) et Jean-François Kieffer qui furent consacrés.
Ainsi, en 1988 et 1989 deux Prix de la BD chrétienne furent décernés en parallèle en Belgique et en France. En 1990 et 1991, le Jury français s’abstint de donner son Prix.
En 1992, il fut décidé de ne plus donner qu’un seul Prix, à Angoulême, pour la promotion de la BD chrétienne et l’évangélisation. Mais en 1995, quand le Jury français s’abstint à nouveau, le CRIABD récompensa l’Evangile (Yeshoua) et Jean Torton.
Ainsi de même en 1999 où la somme de réflexions sur le sens de la vie (Ton Bonheur c’est quelqu’un) et Floris furent primés à Bruxelles.
En 2004, pour le 20ème anniversaire du Prix, c’est la crise : le Jury français a voulu sortir des sentiers battus et donner un Prix pour un album qui parle de Dieu de manière parabolique et qui aurait pu être pris en compte par le Jury Œcuménique qui récompense une BD classique à valeurs humaines ! Le CRIABD réagit en créant le Prix « GABRIEL», remis à la Foire du Livre de Bruxelles.


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article