Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Roland Francart

... pour la promotion de BD chrétiennes (CRIABD)


En 2005, le CRIABD (Centre Religieux d’Infos et d’Analyse de la BD) vient de fêter ses vingt années d’existence et espère poursuivre ses objectifs pendant les décennies à venir.
A cette fin et, pour répondre à la nouvelle législation entrée en vigueur au 1er janvier 2006, les membres effectifs de l’asbl ont unis leurs efforts pour modifier les statuts et les adapter comme il se doit.


Ce 14 janvier 2006, le Conseil d’Administration a nommé à l’unanimité Viviane Quittelier présidente du CRIABD pour succéder au dessinateur Floris.

 

Une présidente...


La nouvelle présidente est une musicienne diplômée du Conservatoire Royal de Musique de Mons ayant enseigné en académies de musique avant d’assurer la direction de l’une d’entre elles pendant plusieurs années. Arrière-petite-fille d’Henri Quittelier, peintre éminent, aquafortiste et professeur de dessin, Viviane Quittelier est également la petite-fille par alliance d’Edgar P. Jacobs, créateur de Blake et Mortimer. Elle a grandi dans l’univers de Jacobs, logeant de nombreuses fois dans la résidence du maître. Elle connaît les secrets et réponses aux mystères qui ont plané et planent encore autour de l’auteur de La Marque Jaune. Elle est en train de rédiger un essai biographique sur Edgar P. Jacobs, un livre à paraître dans quelques mois (éditions Mosquito en octobre 2009).

Dans un premier temps, elle a été interviewée par Benoît Mouchart, biographe, et François Rivière, spécialiste de Jacobs. Elle a ensuite été invitée à se joindre à eux lors de  conférences données à Bruxelles et à Paris pour la sortie de leur livre La damnation d’Edgar P. Jacobs, paru en 2003 aux éditions du Seuil / Archimbaud.

 

Viviane Quittelier avec Jean-François Lamour, ministre de la jeunesse, des sports et de la vie associative et François Rivière, scénariste et co-auteur de "La damnation d’Edgar P. Jacobs", à l'exposition Blake et Mortimer à Angoulême !
dans les sous-sols du théâtre
lors du Festival BD d'Angoulême 2005.

 

Une présidente...

 

Photographiée également avec Benoît Mouchart (directeur artistique du festival et co-auteur de "La damnation d'Edgar P. Jacobs") et Jean-François Lamour, ministre de la jeunesse, des sports et de la vie associative.


Parallèlement, Viviane Quittelier participe à divers festivals de BD et se rend à Angoulême, Hornu, Contern, Solliès-Ville, Saint-Malo, Illzach… accompagnée du frère Roland Francart, sj, directeur et fondateur du CRIABD. Elle conçoit une exposition intitulée « Edgar P. Jacobs et son temps » présentée pour la première fois en Belgique, à Maredsous, le dimanche 25 septembre 2005, lors d’une des manifestations du 20e anniversaire du CRIABD.

 

Une présidente...

« Edgar P. Jacobs et son temps » présentée pour la première fois en Belgique, à Maredsous

 

Jusqu’à présent, l’asbl axait uniquement ses expositions sur des auteurs chrétiens.

Jacobs n’est pas considéré comme tel. Il a cependant vécu à une époque où il était normal de suivre le parcours traditionnel des sacrements du baptême, de la profession de foi, du mariage, etc. Jacobs en est imprégné, au point d’y faire constamment référence dans sa vie et dans son œuvre. En une vingtaine de panneaux, l’exposition retrace la vie de Jacobs et permet de découvrir son aspect inconnu, un E. P. Jacobs en famille, parmi les siens et cette influence dans son œuvre.

 

Après de nombreuses expositions comme « Xavier raconté par le Ménestrel », « Saints et Bienheureux », le CRIABD a désormais un nouveau souffle et prépare d’autres expositions sur Jacobs, Franquin, ou le moins connu Alain d’Orange, pouvant intéresser un plus grand nombre de personnes.
 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :