Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Roland Francart

21ème Festival BD de Solliès-Ville (Toulon, Var) 28-30 août 2009

EXPO JEAN EFFEL « LA CRÉATION DU MONDE »


    Cette expo (40 cadres A 4) fut présentée pour la première fois du 24 au 27 janvier 2008, dans la Cathédrale d’Angoulême lors du 35e Festival BD. Afin de la faire connaître pour la montrer en d’autres endroits, le Centre Religieux d’Info & d’Analyse de la BD (CRIABD) la présentera une nouvelle fois au 21ème Festival BD de Solliès-Ville (Toulon, Var) du 28 au 30 août 2009.

     « La Création du Monde » est l’œuvre la plus célèbre de Jean EFFEL (1908-1982). Adam & Eve, Dieu et les anges, sont les protagonistes d’aventures immémoriales. Revoir la Genèse : l’exercice était difficile, iconoclaste, tout à fait novateur aussi... Revisitée par la poésie et l’humour facétieux de l’artiste, servie par la pureté du dessin, cette série comprend de véritables chefs-d’œuvre, notamment parmi les illustrations en couleurs où le lecteur assiste aux premières loges à la création du ciel et de la lune, de l’agneau ou du cochon.


    Pourtant l’univers d’Effel (de son vrai nom François Lejeune, FL) ne saurait se réduire à cette entreprise faussement naïve. L’artiste, qui débute sa carrière au Canard enchaîné dans les années 30 ne renoncera jamais à son activité de dessinateur de presse. Entretenant avec la politique des rapports passionnés, Effel, progressiste, pacifiste militant, rencontrera de Gaulle, Chou En-Lai ou Castro.

En quête du seul paradis qui compte à ses yeux – le temps édénique de la petite enfance – Effel tentera toute sa vie de retrouver l’innocence pure et la créativité débridée de cette époque qui l’inspire. Ainsi, le talentueux Jean Effel va-t-il encore imaginer un système idéographique d’écriture universelle, concevoir des décors de théâtre, fabriquer des santons, écrire des pastiches, produire un grand nombre d’images publicitaires... autant de projets qu’il parsèmera de dessins de marguerites en hommage à Marguerite, son épouse et sa muse. »

Extrait d’un texte de François Robichon, « Jean Effel, l’homme à la marguerite », éd. Hoëbeke, Paris 1997, 108 p. (Le Professeur Robichon enseigne l’Histoire de l’Art à l’Université de Lille et a conçu cette exposition avec l’aide de Monsieur Jean-Claude Renaud, coordinateur de l’équipe œcuménique du Festival BD à Angoulême)
(Voir aussi Jean-Paul Tibéri, « Jean Effel, La création d’un monde », éd. Jean-Cyrille Godefroy, SELD, Paris 1992, 256 p.)


  L’œuvre de Jean Effel a été traduite en roumain (voir couverture du Gabriel 42), en russe, tchèque, polonais, etc. Un dessin animé a été réalisé en 1958 à Prague par Eduard Hofman. Malheureusement, aucun livre de Jean Effel n’est disponible sur le marché du livre, et rarement en « occasion ». Son centenaire aussi est passé inaperçu dans la presse. La Poste française lui avait pourtant rendu hommage par un timbre de 4 francs le 18 octobre 1983.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article