Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Roland Francart

 

 

Senga  Kibwanga, dessinateur congolais 

 

 

La BD  au service de la littérature orale (contes) et de l’histoire  contemporaine du Congo.

 

 

autoportrait-Senga.jpgNé à Lubumbashi (RDC) le 17 janvier 1956, fils du peintre renommé  Mwenze, diplômé de l’Académie des Beaux-Arts, Joseph Senga Kibwanga, après avoir réalisé de nombreuses illustrations pour les revues des Pères Salésiens, a été lauréat du Concours d’adaptation, catégorie Bande Dessinée, organisé à Louvain-la-Neuve en 1994, sur un scénario de Pie Tshibanda.

 

Habitué depuis de nombreuses années à collaborer régulièrement avec Pie Tshibanda, le trait de Senga s’est affirmé au fil du temps et des premiers travaux de commande. Il offre ainsi à ses lecteurs un dessin réaliste, très fouillé, parfois comparable aux compositions graphiques de son collègue kinois Hissa Nsoli dans l’approche du noir et blanc.

 

Le tandem qu’il constitue avec Pie Tshibanda a permis la création de  plusieurs BD et albums de qualité dont « Alerte à Kamoto », publié en 1989 par les Editions Lanterne de Lubumbashi ; « Les refoulés du Katanga », en 1995 aux Editions Impala de Lubumbashi et « RD Congo, le bout du tunnel… », en 2006, un album en couleurs ayant pour thème les élections au Congo, édité en Belgique par l’asbl Coccinelle BD.

 

Senga Kibwanga a également réalisé en 2001 une BD en noir et blanc « Couple modèle, Couple maudit » (éditions Coccinelle BD), d’après un scénario de Willy Inongo (P. Alain  Delville ) relatant l’histoire authentique d’un couple hutu-tutsi tentant de fuir avec leurs enfants les persécutions des extrémistes (des deux bords) lors du génocide de 1994.

 

Senga est également connu pour avoir mis en images de nombreux contes africains, notamment des contes bemba, avec des scénarios des Pères Salésiens et de Pie Tshibanda.

 

Senga Kibwanga est décédé à Lubumbashi début avril 2011. I l mériterait d’être mieux connu, au même titre que ses compatriotes dessinateurs de Kinshasa ou installés en Europe. Les artistes du Katanga sont souvent oubliés par les organisateurs d’expositions culturelles africaines en Belgique.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article